Plage de Yoff-Nord Foire

Cette plage commence dans le quartier Yoff de Dakar et se termine à Saint Louis, environ 200 kms plus loin. Un énorme patrimoine naturel et touristique, qui n'est malheureusement pas mis en valeur. En effet, la population va régulièrement jeter des déchets sur la plage et l'eau n'est pas baignable, car les villes sénégalaises, et Dakar en premier, n'ont pas assez d'usine de traitements des eaux usées (quand ce n'est pas le tout à la mer).

Beaucoup de jeunes couples, fiancés ou illégitimes, profitent de l'intimité de la plage à la nuit venue pour se retrouver. Ce qui explique la mention d'interdiction pour "les accouplements".

Il y a toujours un  terrain de foot sur une plage sénégalaise. Les plages sont des terrains d'entraînements pour tous les sportifs, footballeurs, athlètes, lutteurs...

Des tas de déchets divers, ici du textile, jetés près de la mer. Une habitude locale.


Des pêcheurs lancent une pirogue sur l'eau après l'avoir fait glisser sur de vieux barrils.

Forte chaleur en cette période d'hivernage. Le soleil cogne fort et un parapluie protège mieux qu'une casquette ou un chapeau.

Quand il pleut fort, en saison d'hivernage (juillet-octobre), l'eau dévale les rues et se jettent dans la mer, accompagnées des eaux usées. Cette pollution entraîne la prolifération d'algues rouges pendant quelques jours en bord de littoral. Cela n'empêche pas la population de se baigner. De mon côté, je ne trouve pas l'eau de mer assez attirante pour y aller.

Ce pélican guette le retour des pêcheurs mais aussi les déchets jetés près de l'eau.

pauvre cheval. Le charretier n'est pas ton tendre avec son animal.

A quelques jours de la Tabaski (début septembre 2016), les moutons sont partout à Dakar.


Déchargement de la pêche du jour.


Encore et toujours des déchets, même dans les rochers. Au premier plan, un WC à moitié enseveli.

Écrire commentaire

Commentaires : 0